Nout

« Retour


Marie-Astrid Calmettes

« La représentation cosmologique du sarcophage d’Ourechnefer » (ENIM 10, , p. 25-50)

Le dessus du couvercle du sarcophage d’Ourechnefer, conservé au Metropolitan Museum of Art de New York sous le numéro d'inventaire 14.7.1b, est le support d’une représentation cosmologique unique à ce jour. L’espace délimité par le corps de la déesse Nout arc-boutée à l’image de la voûte céleste, est occupé par un immense cercle qui constitue le centre de la représentation. Il est surmonté par une figure féminine ouvrant les bras alors qu’il est soutenu par une paire de bras levés prenant appui sur une paire de jambes. Ce cercle, constitué d'un centre et de deux anneaux concentriques, représente non seulement l’Égypte et ses régions limitrophes mais aussi un espace mystérieux en relation avec l’au-delà et la régénération. L’ensemble de la représentation est, selon nous, une interprétation de la première heure du Livre du jour, illustrant la déesse Nout mettant au monde le soleil et donc le cosmos. Cette création iconographique, aux multiples niveaux de lecture, témoigne d’une conception du monde élaborée dans laquelle cosmogonie et cosmologie se rejoignent.


Christophe Thiers

« Le ciel septentrional ghr.t et le ciel méridional gb.t » (ENIM 2, 2009, p. 53-58)

Cette brève note lexicographique concerne le terme ghr.t, attesté par quelques exemples provenant des temples gréco-romains de la région thébaine et par le P. Carlsberg I, qui conduit à une traduction plus précise : « voûte céleste septentrionale ».


Jérôme Gonzalez

« Le cercueil de Peniou. Musée national d’Histoire naturelle de Santiago du Chili (no inv. 11.160) » (ENIM 2, 2009, p. 109-128)

L’analyse du cercueil de Pȝ-n(y)-jw (XXXe dyn. – début de l’époque ptolémaïque ; Musée d’histoire naturelle de Santiago du Chili – MNHN 11.160) permet de mettre en lumière l’emploi d’une boiserie en trompe-l’œil originale et son rapport avec différents motifs religieux, notamment deux figures d’Anubis anthropomorphe adoptant la posture ksw.


Frédéric Servajean

« Le ciel de Sinouhé et l’apaisement de Sésostris » (ENIM 6, 2009, p. 79-91)

Analyse d’un thème littéraire – le ciel de Sinouhé –, thématisé à plusieurs endroits du conte de Sinouhé.


Anne-Sophie von Bomhard

« Le début du Livre de Nout » (ENIM 7, 2009, p. 79-123)

Sur le plafond du cénotaphe de Sethi Ier à Abydos, le Livre de Nout est précédé de colonnes de hiéroglyphes surmontées de vignettes. L’ensemble a été désigné comme « Texte de l’Horloge » parce que ces écrits donnent la description d’une horloge à ombre accompagnée d’explications sur son mode de fonctionnement. Ces textes sont en rapport étroit avec le sujet du Livre de Nout, à savoir les exposés sur le cycle des décans, et sur l’utilisation de ces étoiles pour déterminer les heures de nuit.


1125409 visites - 72 visite(s) aujourd'hui - 4 connecté(s)
© ENiM - Une revue d'égyptologie sur internet
Équipe Égypte Nilotique et Méditerranéenne - UMR 5140 - « Archéologie des Sociétés Méditerranéennes » (Cnrs) - Université Paul Valéry - Montpellier III