Magie

« Retour


Frédéric Rouffet

« Le « Venin éconduit » ou les dangers de son expulsion (O. DeM 1046) » (ENIM 2, 2009, p. 1-8)

L’ostracon DeM 1046 présente une formule magique au texte surprenant. De fait, le médecin-magicien ne s’adresse pas seulement au venin mais également aux conduits du corps du patient ; ce qui témoigne d’une attention aux effets secondaires possibles du traitement appliqué au patient. Ce phénomène semble se retrouver dans d’autres textes, comme en témoignent notamment les deux parallèles des P. Turin 1993 et P. Chester-Beatty XI.


Jérôme Rizzo

« L’exclusion de Dw de l’espace sacré du temple » (ENIM 5, 2012, p. 119-131)

Forme superlative de l’impur dans le lexique de l’Égypte ancienne, Dw constitue à ce titre une expression majeure du mal. Il n’est alors guère surprenant qu’un véritable arsenal soit disposé sur les points stratégiques du temple égyptien, incarnation des notions de pureté et de sacré, afin de maintenir cette menace hors du temenos.


Annie Gasse

« La stèle Brügger, une stèle d’« Isis sur les crocodiles » » (ENIM 7, 2012, p. 125-143)

L’article présente une stèle d’un modèle rare : imitant l’iconographie des cippes d’Horus, l’objet montre une Isis sur les crocodiles. Le texte du verso, proche du texte A de Daressy, souligne par des formules inusitées le rôle d’Isis magicienne protectrice de son enfant Horus.


980120 visites - 158 visite(s) aujourd'hui - 9 connecté(s)
© 2008 – 2016 - ENiM - Une revue d'égyptologie sur internet
Équipe Égypte Nilotique et Méditerranéenne - UMR 5140 - « Archéologie des Sociétés Méditerranéennes » (Cnrs) - Université Paul Valéry - Montpellier III