ENiM 2 - 2009 (ISSN 2102-6629)

Sommaire

Pages
1-8

Frédéric Rouffet, « Le « Venin éconduit » ou les dangers de son expulsion (O. DeM 1046) »
Frédéric Rouffet

L’ostracon DeM 1046 présente une formule magique au texte surprenant. De fait, le médecin-magicien ne s’adresse pas seulement au venin mais également aux conduits du corps du patient ; ce qui témoigne d’une attention aux effets secondaires possibles du traitement appliqué au patient. Ce phénomène semble se retrouver dans d’autres textes, comme en témoignent notamment les deux parallèles des P. Turin 1993 et P. Chester-Beatty XI.

  • fr
  • uk

Pages
9-23

Frédéric Servajean, « Le cycle du ba dans le Rituel de l’Embaumement P. Boulaq III, 8, 12-8, 16 »
Frédéric Servajean

L’analyse de quelques passages du Rituel de l’Embaumement (P. Boulaq III) permet de reconstituer le cycle du ba dans un contexte spécifique de momification et de comprendre la logique des traditions sur lesquelles il se fonde, résultant de l’observation minutieuse de la nature.

  • fr
  • uk

Pages
25-52

Bernard Mathieu, « Les couleurs dans les Textes des Pyramides : approche des systèmes chromatiques »
Bernard Mathieu

Les notions de « couleurs » dans l’Égypte ancienne doivent être appréhendées non pas isolément mais selon une approche structurale, à l’intérieur de systèmes complémentaires ou antinomiques. L’analyse du vaste corpus des Textes des Pyramides permet ainsi de mettre en évidence la spécificité et les implications idéologiques du rouge (décher), qui s’oppose aux trois autres couleurs « fondamentales » que constituent le noir (kem), le blanc (hedj) et le vert (ouadj).

  • fr
  • uk

Pages
53-58

Christophe Thiers, « Le ciel septentrional ghr.t et le ciel méridional gb.t »
Christophe Thiers

Cette brève note lexicographique concerne le terme ghr.t, attesté par quelques exemples provenant des temples gréco-romains de la région thébaine et par le P. Carlsberg I, qui conduit à une traduction plus précise : « voûte céleste septentrionale ».

  • fr
  • uk

Pages
59-65

Giuseppina Capriotti Vittozzi, « Domiziano, Funisulana Vettulla e la statua di Sethi I a Grottaferrata »
Giuseppina Capriotti Vittozzi

À l’Abbaye de Grottaferrata (Italie) sont visibles des fragments de reliefs égyptisants et la partie inférieure d’une statue de Séthi I. Celle-ci fut apportée à l’époque romaine et provient du temple de Rê à Héliopolis. La publication récente d’un catalogue des sculptures de l’Abbaye a été l’occasion de réfléchir sur le lieu d'origine et sur la signification de cette statue dans le milieu romain. L’existence d’une villa très importante dans les environs du château de Borghetto, où la statue a été trouvée, permet de proposer l'hypothèse qu’elle y était placée. Il est possible d’attribuer cette villa à L. Funisulanus Vettonianus, important personnage du temps de Domitien, qui était apparenté à Funisulana Vettulla, femme de C. Tettius Africanus, préfet d’Égypte sous Domitien.

  • fr
  • uk

Pages
67-90

Stéphane Pasquali, « Données supplémentaires concernant les formes memphites d'Amon au Nouvel Empire »
Stéphane Pasquali

Complément à l’inventaire des cultes d’Amon à Memphis datant du Nouvel Empire. Celui-ci comprend cinq formes supplémentaires, une liste des formes d’Amon «indéterminées» et un supplément aux formes d’Amon déjà connues. Cette note est suivie d'une liste des monuments d'origine memphite victimes de martelages à l’époque amarnienne.

  • fr
  • uk

Pages
91-101

Ludovic Lefebvre, « Polybe, Ptolémée IV et la tradition historiographique »
Ludovic Lefebvre

Les historiens antiques et à leur suite, un grand nombre d'historiens modernes, ont sévèrement critiqué le quatrième souverain de l'Égypte hellénistique, Ptolémée Philopator, et au delà de la figure historique, leur jugement s'est naturellement focalisé sur le bilan de son règne. Cet état de fait tient en grande partie à la tradition transmise par Polybe et reprise par ses successeurs. Cependant, une remise en question de cette vision trop négative est perceptible depuis une quarantaine d´années grâce à une relecture des sources et à une analyse nouvelle des faits (dont certains inconnus des historiens de la première moitié du XXe siècle). Cet article propose de faire un point sur cette question.

  • fr
  • uk

Pages
103-108

Vincent Razanajao, « La demeure de Min maître d’Imet. Un monument de Tell Farâoun réinterprété »
Vincent Razanajao

Un nouvel examen de blocs de granite découverts à Tell Farâoun/Nebesheh par Petrie permet de préciser l’attribution du petit temple de l’ancienne ville d’Imet. Leur identification à deux montants de porte confirme la première impression que pouvait laisser la configuration des lieux, à savoir que le petit temple d’Imet ne serait pas la demeure de la déesse principale, Ouadjet dame d’Imet, mais celle de Min. L’époque à laquelle remonte ce temple, parfaitement daté par un dépôt de fondation du roi Amasis (XXVIe dyn.), correspond à celle où le dieu Min d’Imet apparaît dans la documentation.

  • fr
  • uk

Pages
109-128

Jérôme Gonzalez, « Le cercueil de Peniou. Musée national d’Histoire naturelle de Santiago du Chili (no inv. 11.160) »
Jérôme Gonzalez

L’analyse du cercueil de Pȝ-n(y)-jw (XXXe dyn. – début de l’époque ptolémaïque ; Musée d’histoire naturelle de Santiago du Chili – MNHN 11.160) permet de mettre en lumière l’emploi d’une boiserie en trompe-l’œil originale et son rapport avec différents motifs religieux, notamment deux figures d’Anubis anthropomorphe adoptant la posture ksw.

  • fr
  • uk

Pages
129-154

Dimitri Meeks, « Une stèle de donation de la Deuxième Période intermédiaire »
Dimitri Meeks

La stèle Madrid 1999/99/4 est republiée, accompagnée d’un commentaire philologique et historique. Il s’agit en fait d’une stèle de donation, la plus ancienne actuellement connue et datant d’un roi de la fin de la XIIIe dynastie nommé Séhéqa-en-Rê Séankhi-Ptah. Une bibliographie mise à jour de toutes les stèles de donation connues est donnée en appendice à l’article.

  • fr
  • uk

Pages
155-163

Jean-Claude Grenier, « Une statuette d'Amon-Ammôn »
Jean-Claude Grenier

Publication d’un petit bronze inédit (Égypte, époque ptolémaïque ?) montrant Ammôn coiffé de la couronne d’Amon et tenant un sceptre ouas. En appendice, la publication d’une tête en marbre d’Ammôn (Égypte, IIe s. ap. J.-.C.).

  • fr
  • uk

ENiM 10 - 2017

1 article(s) - 20 avril 2017.


Index des auteurs Consulter
Mots clés Consulter

Derniers articles : Abonnez vous aux actualités

Edwin Dalino
Le prince Mérenptah fut-il grand prêtre de Ptah ? État de la question et focus sur Hori, fils de Khâemouaset
(ENiM 10, p. 1-5 — 20 avril 2017) Consulter

Frédéric Servajean
Les dimensions des navires d’Hatchepsout et autres remarques sur la navigation en mer Rouge
(ENiM 9, p. 179-226 — 1 décembre 2016) Consulter

Johannes Auenmüller
Ein Model für eine Siegelplakette des Schatzhausvorstehers Netjeruimes aus der Sammlung Schwalm, Grevenbroich in Bonn
(ENiM 9, p. 167-178 — 14 novembre 2016) Consulter

Laila Azzam
The False Door of Ipy at Beni Hassan. Study II
(ENiM 9, p. 155-165 — 7 novembre 2016) Consulter

Cecilia Benavente Vicente
Eine löwenköpfige Bronzestatuette des Gottes Nefertem aus dem Ägyptischen Museum und Papyrussammlung in Berlin (ÄM 8988)
(ENiM 9, p. 141-153 — 3 novembre 2016) Consulter

Jean-Claude Goyon, Carole Mathe, Cathy Vieillescazes
À propos de la momie infantile du musée Calvet d’Avignon
(ENiM 9, p. 135-139 — 11 octobre 2016) Consulter

Mounir Habachy
À propos de la lecture « orthodoxe » du nom de couronnement de Ptolémée VI Philométor
(ENiM 9, p. 125-134 — 5 octobre 2016) Consulter

Mohamed Raafat Abbas
The Bodyguard of Ramesses II and the Battle of Kadesh
(ENiM 9, p. 113-123 — 28 septembre 2016) Consulter

Gyula Priskin
The Astral Myth of Osiris: the Decans of Taurus and Libra
(ENiM 9, p. 79-111 — 21 septembre 2016) Consulter

Ludovic Lefebvre
Quel souverain lagide fit don d’un gymnase à Athènes ?
(ENiM 9, p. 65-77 — 31 août 2016) Consulter

Twitter follow us Google+ follow us

1000341 visites - 512 visite(s) aujourd'hui - 12 connecté(s)
© ENiM - Une revue d'égyptologie sur internet
Équipe Égypte Nilotique et Méditerranéenne - UMR 5140 - « Archéologie des Sociétés Méditerranéennes » (Cnrs) - Université Paul Valéry - Montpellier III