Anais Tillier


« Notes sur l’icherou »

ENiM 3, 2010, p. 167-176.

Anaïs Tillier, «  »
Anaïs Tillier

fr À la suite des brillants travaux de S. Sauneron et J. Yoyotte sur l’icherou, cet article revient sur certains aspects. Des textes du temple d’Hathor à Dendera mettent en lumière le rôle rituel de « faire un icherou », dans le cadre de l’apaisement de la Déesse Lointaine et du retour de la crue. Un émissaire de Sekhmet, appelé le « Faiseur-d’icherou », pourrait remplir la même fonction : apaiser la déesse et lui offrir un lieu propice à la naissance de sa progéniture. L’origine naturelle de l’icherou est liée à la crue, comme le rapportent les récits mythologiques sur le creusement du lac de Mout à Karnak. Le lac fait référence aux mares d’eau apparaissant à la lisière du désert, avant le gonflement du fleuve. Ce phénomène correspond à la fonction mythologique de l’icherou dans l’apaisement et le retour de la Déesse Lointaine, avant l’arrivée de la crue.

uk Following the seminal work of S. Sauneron and J. Yoyotte about the isheru, this article focuses on some aspects. Some texts from the Hathor’s temple of Dendera describe the ritual function of “making an isheru”, within the pacifying of the Far-Away Goddess and the return of the flood. One of the demons of Sekhmet, called the “Maker-of-isheru”, could play the same role in both pacifying the goddess and giving her a favourable place to give birth to her offspring. The natural origin of isheru is linked to the flood, as it is reported in the mythological texts about the digging of the Mout’s lake at Karnak. The lake refers to ponds appearing in the edge of the desert, before the river starts to swell. This phenomenon corresponds to the mythological role of isheru in the pacifying and the return of the Far-Away Goddess, before the arrival of the flood.

Consulter Consulter cet article (9677) - Telecharger Télécharger cet article au format pdf (6867)


2057524 visites - 586 visite(s) aujourd’hui - 11 connecté(s)
© ENiM - Une revue d’égyptologie sur internet
Équipe Égypte Nilotique et Méditerranéenne - UMR 5140 - « Archéologie des Sociétés Méditerranéennes » (Cnrs) - Université Paul Valéry - Montpellier III